Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie


Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

De Grèce en Italie, les célébrations dédiées à Hephaistos

En dépit du rôle du travail du feu et de la forge dans les civilisations antiques, il existe très peu de représentations d'Hephaistos (http://www.hephaistos.site/). Le dieu du feu est célébré dans l'île de Sicile, où on lui prête des miracles. Dans la Grèce antique, des festivités étaient totalement dédiées à Hephaistos : les Héphaïsties.

Hephaistos n'est l'objet que de peu de pièces artistiques grecques. Quand il est mis en image, c’est le plus souvent aux côtés d’autres dieux comme Artémis, Arès ou Hermès. Parce que sa mère le considérait laid et l’aurait balancé en bas du domaine des dieux, ce dieu est présenté sous l'image d'un forgeron éclopé. Sa génitrice est Héra, la déesse du mariage protectrice de la femme. Si d'aucuns relatent que Héré a donné naissance à Hephaistos seule, d'autres estiment que son père est le dieu suprême, Zeus, frère et époux d’Héra.

Hephaistos, un forgeron hors normes

La légende lui prête de très nombreuses créations et notamment la majeure partie des objets magiques. Hephaistos est considéré comme un artisan fabuleux, confectionnant des palais ou des armes pour les principales divinités de l’Olympe. Les géants à un oeil, les cyclopes, aidaient Hephaistos dans sa tâche. L'enclume et le marteau constituent ses attributs.

Selon "L’Odyssée", il était l'époux d’Aphrodite. Hephaistos a eu 3 enfants : Palémon l'argonaute, Périphétès le brigand et Cabiro la nymphe. Les légendes sur l'épouse et la descendance d’Hephaistos divergent en fonction des divers récits.